« Tout musée hérite d’une histoire »

Hugues Heumen Tchana, directeur du Musée national.

Qu’est-ce qui justifie la création de ces trois nouveaux espaces dans ce haut lieu de conservation du patrimoine culturel national ? 
Tout musée hérite d’une histoire et s’inscrit dans les transformations de son époque. En adéquation avec son époque, le Musée national s’adapte et pour cela, invente de nouvelles approches et occupe davantage une place prépondérante dans la société. Un peu partout, on ausculte la fréquentation, les activités et on y attache les enjeux de politiques culturelles. De nos jours, les musées n’exposent pas que, ils s’exposent aussi. Conformément à la haute vision du président de la République, le ministère des Arts et de la Culture a initié depuis près d’un an un réajustement des espaces d’expositions permanentes au Musée National. Afin de procéder à la réappropriation du substrat multiculturel de notre pays comme vecteur de paix et d’unité nationale. Le défi du musée national est de transformer une collection d’unités séparées en un lieu dynamique d’expérimentation et de réflexion sur notre histoire, notre futur et notre connectivité. L’épithète « national » accolé à ce musée n’a pas une simple valeur ornementale. Ce musée s’adresse à toutes et à tous sans aucune exclusivité. Il intègre davantage ce discours à travers la création des espaces « Unité », « De la diversité culturelle » et « Des grandes figures de l’histoire ». 

Concrètement que retrouve-t-on dans ces espaces ?
D’un point de vue pratique, l’espace « Unité » présente les éléments les plus représentatifs du génie créateur de toutes les quatre aires culturelles. Cet espace offre à voir de magnifiques trônes faits à base de bois sacrés et de racines d’arbre, leurs accessoires (canne de commandement, chasse-mouche et pose pied du chef …) qui symbolisent la connexion entre le peuple, la nature et la puissance des ancêtres. ...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category