« Village de la CAN » : Mbankomo a vibré

Vendredi dernier sur la scène de cet espace culturel, Pedro du Cameroun, Blacky Star, Michel Mbarga, Joly Garçon, Nyangono du Sud, entre autres, ont fait le show.

La population de Mbankomo dans la Mefou-et-Akono a vécu un afterwork particulier vendredi dernier au village de la CAN. L’espace culturel de détente et de convivialité a accueilli des artistes de l’ancienne et de la nouvelle génération. Dans le public, chacun a trouvé son compte. Il y a eu du mbolé avec les prévisions de rendez-vous concluant de Joly Garçon avec Brenda dans sa chanson à succès « Ça va faire fort », ainsi que de l’ambiance « foup fap » de Nyangono du Sud à travers « Ça a déjà commencé ». Ce dernier est resté fidèle à sa coupe iroquoise, sa tenue de scène avec jeu de lumière, sa danseuse aux arguments « massifs » et à son habitude d’offrir des présents à ses fans. Plusieurs d’entre eux sont rentrés avec de la vaisselle en porcelaine. 
Accompagnant habituellement ses cordes de guitare des voix telles que Lornoar, K-Tino ou Lady Ponce, Michel Mbarga a occupé le devant de la scène avec plusieurs titres. Mais avant, il a laissé sa guitare solo s’exprimer dans les prestations live de l’orchestre de la Mefou-et-Akono. Du bikutsi aux effluves de balafon, Blacky Star et ses singles du moment : « Sors ta part je sors ma part » et « Douh ounyou » en l’occurrence, a agrémenté la soirée. Pour sa part, la vieille garde, emmenée par Pedro du Cameroun en provenance de France, a joué sa partition. Toujours égal à lui-même, l’homme, la touffe en moins, a conservé son doigté à la guitare, sa tessiture vocale, son interaction avec le public, sa courtoisie introductive et son aisance à narrer...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category