Ministère des Arts et de la Culture : les défis du secrétaire général

Confirmé à ses fonctions par décret présidentiel le 20 octobre dernier, Blaise Jacques Nkene a officiellement été installé hier.

Une grande mobilisation de la famille artistique nationale hier à l’esplanade du Musée national. Elle a tenu à honorer, comme il se doit, la confiance du chef de l'Etat accordée le 20 octobre 2023 à Blaise Jacques Nkene, secrétaire général (Sg) du ministère des Arts et de la Culture (Minac). L’ancien Sg par intérim a officiellement pris fonction au cours de la cérémonie présidée par le ministre Bidoung Mkpatt, en présence d'autres membres du gouvernement, d'éminences académiques et de proches. 
La manifestation a connu le déploiement de l'Ensemble national pour accompagner les prestations scéniques d'Isnebo, Bob Gala, Messi Ambroise et du Dr Felicien Ntone. A l’élu du jour, le ministre Bidoung Mkpatt a adressé ses vives et chaleureuses félicitations. « Le secrétaire général est le principal collaborateur du ministre », a-t-il rappelé avant d'énumérer les missions assignées à ce poste de responsabilité. Il lui incombe de veiller au suivi de la structuration en cours du mouvement artistique et culturel, de poursuivre l'inventaire du patrimoine culturel, de d'élaborer la cartographie des industries culturelles et créatives du Cameroun, d’opérationnaliser les structures telles que de la cinémathèque nationale, la centrale de lecture publique et l’Institut national des arts et de la culture. Des « dossiers complexes déterminants pour la réussite des missions dévolues » au Minac. C’est à juste titre que Bidoung Mkpatt a fixé trois défis majeurs au Sg : celui du travail par l’effort intellectuel, de la collaboration en impulsant l’esprit du travail en équipe, et enfin, celui du rendement suivant « les exigences...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category