Affaires: deux semaines de business

La 8e édition de la Foire internationale de Douala pour le Développement s’ouvre au public ce jour

 

17 jours pour réaliser de bonnes affaires, pour présenter au public des produits variés, permettre l’établissement de contacts avec des partenaires étrangers pour favoriser la mise sur pied d’unités de production locales… Les objectifs poursuivis par la Foire internationale de Douala pour le Développement (Fidd, événement parrainé par le Premier ministre) sont nombreux pour sa 8e édition, qui s’ouvre au public dès ce 31 mars sur le site habituel, le Parc des expositions de Douala – non loin du carrefour dit Deido Plage (arrondissement de Douala 1er).
Selon George Mem, commissaire général de la foire, une centaine d’exposants sont attendus, certains venant de la lointaine Asie. La préparation du site était en cours hier en matinée, lors du passage de CT au parc des expositions. « La foire est multisectorielle», indique M. Mem, expliquant que les visiteurs y trouveront variété de produits, allant d’équipements de purification de l’eau à des machines de fabrication de clous.
« Un des buts poursuivis par la foire est la réappropriation par les Camerounais du développement de leur pays. Plus on produira sur place, moins on importera et ce sera bon pour notre balance commerciale », ajoute George Mem. La question du commerce extérieur figure en bonne place dans les préoccupations de la Fidd cette année, à en croire le thème retenu : « Développement dans le cadre des Ape, de l’Agoa et des accords commerciaux internationaux ». « Nous devons profiter des Ape, et pour cela, il faut une production locale de qualité », renchérit le commissaire général.
Rencontré en plein dans les préparatifs hier, Jean-Jacques Ekindi, le promoteur de l’événement, a apporté d’autres précisions : diverses interventions de ministères et autres administrations publiques sont attendues dès la semaine prochaine. Notamment le Minader, qui devrait faire venir sur place des acteurs du monde agricole, le Minepat, qui exposera sur les Ape, le Minresi, le Minepia, etc. Attendue aussi, une intervention de la direction générale du Trésor, censée plancher sur la problématique des établissements de micro-finance. La Fidd court jusqu’au 16 avril prochain.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie