Un centre de formation en gestation pour les Métiers du cuir

L’objectif recherché par les promoteurs est l’optimisation de la production du cuir dans la région de l’Extrême-Nord.

Dans le cadre de la promotion de la filière cuir, en vue d’en faire un levier du développement durable dans la région de l’Extrême-Nord,  la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat (CCIMA) a initié en partenariat avec l’université de Maroua, à travers le département du textile-cuir de l’Institut Supérieur du sahel (ISS),  la maturation d’un projet de création d’un centre de ressources professionnelles sur les métiers du cuir. L’atelier de restitution de l’étude de faisabilité et du « business plan » de cette structure en gestation a eu lieu tout récemment à Maroua. C’était précisément le 25 août 2016 à l’ISS de Maroua.
Cette étude a été menée durant de longs mois par les étudiants de l’ISS sous l’encadrement du Pr Danwe Raidandi, directeur de cette institution universitaire. La séance de restitution a donné lieu à une cérémonie solennelle présidée par Mathieu Walva, représentant du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord. C’était en présence d’Adamou Siddiki, président de l’organisation nationale du cuir, par ailleurs, directeur général de la Nouvelle tannerie du Cameroun (NOTACAM). Ce dernier a saisi l’opportunité offerte pour saluer les efforts que le gouvernement camerounais ne cesse de déployer en vue de l’industrialisation des métiers du cuir, véritables pourvoyeurs d’emplois et de création de richesses.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie