Adamou Amadou, président national Mboscuda.
Deuxième trimestre : l’obsession de boucler les programmes
« Nous allons continuer à encadrer les enseignants »
Contaminations : comment éviter un rebond