Rémy Adan : trop « Le goût »