Initiatives en faveur des réfugiés: le PM presrit une mise en cohérence

Le communiqué de presse rendu public jeudi dernier à l’issue du conseil de cabinet du mois de juillet.

Le Premier ministre, chef du gouvernement, M. Philemon Yang, a présidé jeudi 27 juillet dès 09h à l’immeuble principal abritant ses services, le conseil de Cabinet du mois en cours.

Y ont pris part, le vice Premier ministre, les ministres d’Etat, les ministres, les ministres délégués et les secrétaires d’Etat.

Deux comptes rendus figuraient à l’ordre du jour de ces assises, à savoir :

  1. « la coordination des interventions dans la prise en charge des refugiés au Cameroun », présenté par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation ;
  2. « le déroulement de la première édition du forum de la diaspora », présenté par le ministre des Relations extérieures.

Prenant la parole à la suite de la communication introductive du chef du gouvernement, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a d’abord dressé un état des lieux de la situation globale des refugiés au Cameroun, avant d’évoquer les mesures prises par le gouvernement et ses partenaires pour assurer un meilleur encadrement des refugiés.

Relativement à la situation des réfugiés, il a indiqué que le Cameroun est de tout temps une terre d’asile et un abri pour les refugiés et les personnes en détresse venant de différents pays. Fidèle à cette tradition légendaire d’hospitalité, le Cameroun accueille à ce jour plus de 360 000 réfugiés, établis principalement dans des camps aménagés dans les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord. Ce nombre est en augmentation constante, du fait de la persistance de la crise socio-politique dans certains pays voisins, des exactions de la secte Boko Haram et des contre-coups de la guerre menée contre cette organisation terroriste.

Pour ce qui est des mesures prises pour assurer l’encadrement et la gestion des réfugiés, le ministre chargé de l’Administration territoriale a mentionné la mise en place en 2013 par le chef de l’Etat d’un Comité interministériel ad hoc chargé de coordonner la mobilisation de l’aide humanitaire en faveur des réfugiés, des déplacés et des communautés locales d’accueil. Il a précisé que le gouvernement a lancé un vaste programme infrastructurel dans les régions affectées, basé sur la construction des équipements socio-éducatifs, ainsi que le renforcement des effectifs du personnel enseignant et des équipes médicales. En outre, pour faire face aux situations d’urgence des réfugiés, un plan de réponse humanitaire évalué à 189 milliards de francs CFA a été lancé le 03 janvier 2017, avec l’appui des partenaires techniques et financiers. Des initiatives complémentaires sont en cours, à l’instar du processus de relèvement et de consolidation de la paix conduit avec l’appui de la Banque mondiale, du système des Nations unies et de l’Union européenne.

Pour conclure, le ministre chargé de l’Administration territoriale a souligné que la controverse entretenue sur le refoulement de certains réfugiés est sans fondement, au regard de l’hospitalité reconnue du peuple camerounais et du lourd tribut qu’il a déjà payé.

Intervenant à son tour, le ministre des Relations extérieures a rendu compte du déroulement de la première édition du forum de la diaspora (FODIAS), qui s’est tenu du 26 au 30 juin 2017 sur le thème « Le Cameroun et sa disapora : Agir ensemble pour le développement de la Nation ». Ce forum a rassemblé plus de 300 participants de la diaspora camerounaise venus de tous les continents, et près de 500 pa...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category