Karaté: champion d’Afrique du Karaté: les préparatifs s’accélèrent

Les finales de la coupe du Cameroun par équipes qui se sont déroulées à Yaoundé ont servi de cadre aux premiers échauffements.

Oshiro de Yaoundé chez les dames et FAP de Yaoundé chez les messieurs sont les deux clubs qui ont dominé l’édition 2016 de la coupe du Cameroun par équipes organisées le week-end dernier à Yaoundé. Les deux équipes se sont illustrées aussi bien en kata qu’en kumité. Au-delà des célébrations que ces trophées ont engendrées, pour les responsables de la Fédération camerounaise de karaté et disciplines affinitaires, l’essentiel était ailleurs.  Les esprits sont déjà tournés vers les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo (Japon) auxquels prendront part les karatékas, la discipline ayant été admise aux JO. « Au moment où le karaté entre aux Jeux, il était de bon ton que nous montrions nos capacités et notre potentiel », déclare Me Emmanuel Wakam, le président de la fédération.
Mais avant d’y arriver, le 1er octobre prochain, seront organisés à Ngaoundéré, les championnats nationaux individuels qui permettront d’explorer davantage le vivier d’athlètes du pays. La compétition sera qualificative pour les prochains championnats d’Afrique que le Cameroun devrait organiser en avril 2017. Une compétition qui, à son tour, permettra aux athlètes d’entrer dans un classement en vue des qualifications pour les J.O de Tokyo (Japon) 2020. 80 combattants de la discipline devraient prendre part aux  Jeux. Le Cameroun a été préféré le 26 août dernier à des pays comme le Gabon, l’Afrique du sud, la Namibie et Rwanda par l’Union des fédérations d’Afrique de karaté (UFAK) pour accueillir la compétition. « Le Cameroun a une expérience dans l’organisation des grands évènements. C’est une terre qui a engendré beaucoup de champions. Il y a une dynamique qui suit l’évolution du karaté. L’organisation des championnats de 2017 était importante pour le pays dans la perspective de glaner des étoiles pour être admis parmi les pays qui vont représenter le continent aux J.O », déclare Yacine Arab, membre du bureau exécutif de l’UFAK pour expliquer le choix du Cameroun. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie