Suivi satellitaire des ressources en eau: les responsables des structures en formation

 Ils ont récemment pris part à un atelier national de formation des utilisateurs finaux sur les produits et informations climatiques par satellite dans le bassin du Niger.

Principal producteur d’eau et d’énergie dans les neufs pays riverains, le bassin du Niger est actuellement fragilisé suite aux conflits observés dans certains Etats et la forte dépendance des populations en ressources naturelles. 

C’est dans le but d’assurer un développement intégré de ce bassin par la mise en valeur des ressources sur les plans hydraulique, agricole et industriel,  que l’Autorité du bassin du Niger (ABN), a organisé un atelier national de formation des utilisateurs finaux sur les produits et informations climatiques par satellite.

Tenue les 17 et 18 mai dernier à Yaoundé, cette rencontre visait à former les responsables des structures techniques nationales à l’utilisation des produits élaborés, évaluer les produits du projet Systèmes de suivi des ressources en eau et des prévisions hydrologiques par satellite dans le bassin du Niger (Sath), et discuter sur la nécessité des pays membres de l’ABN à contribuer à l’amélioration des produits élaborés.

« Cette formation permettra aux techniciens d’être en mesure de  télécharger des informations collectées à partir des satellites, de les interpréter et de produire à leur niveau des informations. Ceci, afin d’orienter les prises de décision des pouvoirs publics», a expliqué Bachir Alkali Tanimoun, coordonnateur du projet de suivi hydrologique par satellite dans le bassin du Niger.

Et d’ajouter, « au-delà du suivi des données en eau au sol, les données satellitaires permettent également d’avoir des informations qui peuvent être fiables pour les prises de décision et la planification».

Cette rencontre de deux jours qui réunissait les représentants des ministères de l’Eau et l’Energie, de l’Environnement, de l’Agriculture, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, des Relations extérieures et des Transports, ainsi que les délégués départementaux  et experts de l’ABN, a été présidée par le directeur général de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Janvier Gaston Oum.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie