Les premiers éliminés

 L’Egypte, l’Arabie saoudite et le Maroc sortis de la compétition après la deuxième journée.

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

Un petit tour et puis s’en va. L’aventure russe de l’Egypte ne durera que le temps de trois matches. Pour leur retour dans cette compétition après 28 ans, les Pharaons rêvaient pourtant de mieux.

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

Mais même la star, Mohamed Salah, n’a pas pu empêcher l’élimination, dès la deuxième journée de la phase de poules, de son pays. Après la défaite inaugurale face à l’Uruguay 1-0, l’Egypte a été battue mardi soir, cette fois par la Russie, 3-1.

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

L’équipe a payé cash sa mauvaise entame de seconde période avec des erreurs en défense. Les hommes d’Hector Cuper savaient leurs chances désormais infimes, en comptant sur un exploit de l’Arabie saoudite face à l’Uruguay hier. Question de jouer leur chance à fond contre les Saoudiens lors de la dernière journée. Mais le miracle n’a pas eu lieu.

Read also : Hémodialyse : la prise en charge a repris

D’ailleurs, l’Arabie Saoudite, défait par la Russie et l’Uruguay, va également plier bagage au terme de la phase de poules. L’opposition entre les deux éliminés ne sera qu’un match pour l’honneur. L’occasion pour les Egyptiens et Mohamed Salah en particulier de montrer un visage plus entreprenant.

Read also : Exécution du budget d’investissement public : performance appréciable en 2020

L’attaquant n’a clairement pas retrouvé sa forme d’avant sa blessure en mai dernier. Et on peut se demander ce que cela aurait donné s’il avait été en pleine possession de ses moyens. Mais on ne le saura jamais.

Read also : Fête nationale du 20 mai : communion spirituelle

Une équipe qui, en revanche, savait que son destin serait assez compliqué dans sa poule, c’est le Maroc. Logés avec l’Espagne et le Portugal, les Lions de l’Atlas devaient réaliser un exploit face aux deux favoris. Mais en perdant face à l’Iran d’entrée, les Marocains ont clairement compromis leurs chances. Et cela s’est confirmé avec la défaite hier contre l’armada portugaise.

Read also : Dépistage des voyageurs : soupçons de trafic des résultats

L’Afrique, qui était mal embarquée avec quatre défaites en cinq sorties de ses représentants lors de la première journée, peut faire la grimace. Même si on garde toujours l’espoir d’un sursaut d’orgueil pour le Nigeria, la Tunisie ainsi qu’une confirmation, dimanche prochain pour le Sénégal.

Read also : 49e Fête nationale : pas de cérémonies officielles

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category