Economie

Gestion des projets d’investissements publics : le FMI apporte son assistance

Le ministre des Finances, Louis Paul Motaze a reçu une équipe de l’institution en audience hier à Yaoundé.

Une délégation du département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI) séjourne au Cameroun depuis hier, 19 février 2020. C’est dans le cadre d’une mission d’assistance technique sur les réformes budgétaires en cours dans le pays. La délégation conduite par Jean Luc Hells a rendu une visite de courtoisie ce même jour au ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze. A l’issue de cette audience, le chef de mission a indiqué à la presse qu’ils étaient au Cameroun pour assister le ministère des Finances à mettre en ordre un certain nombre de réformes, principalement dans la gestion des investissements publics. 
Il y a trois ans en effet, le FMI avait fait une analyse sur le système de gestion de ce pan des finances. Il est question aujourd’hui d’examiner les progrès entrepris entre-temps et voir quels sont les domaines qui nécessitent des améliorations. Après ce tour d’horizon, la mission compte travailler sur les aspects budgétaires et financiers. Un accent sera également mis sur la sélection des projets de même que sur la gestion des actifs de l’Etat. « Nous allons essayer d’accompagner l’Etat à mettre en œuvre ces reformes. C’est une mission, mais elle fait partie d’un projet un peu plus global, plus consistant, qui va s’étaler sur les trois prochaines  années », explique Jean Luc Hells.  
Pour le chef de mission, les investissements publics sont toujours importants pour tous les pays du monde. De telle sorte que si les projets sont bien construits et bien menés, ils permettent à la fin de générer de la richesse. « Je pense que cela est primordial pour tous les pays qui se développent. Il est tout à fait logique que le FMI assiste ces pays à pouvoir développer les bons mécanismes pour pouvoir sélectionner de bons projets. Ce sera bon pour le Cameroun, la Cemac et aussi important pour les organisations internationales que les choses se passent le mieux possible concernant les investissements», conclut-il. 
La mission qui séjourne au Cameroun jusqu’au 3 mars prochain rencontrera également le ministre en charge de l’Economie ainsi qu’un ensemble de responsables et d’experts de plusieurs administrations.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps