International

Présidentielle américaine : clash entre Trump et Biden

Les deux candidats au scrutin du 3 novembre prochain se sont affrontés mardi au cours d’un premier face-à-face télévisé marqué par des insultes et des invectives de part et d’autre.

La présidentielle américaine du 3 novembre prochain a amorcé vendredi dernier sa dernière ligne droite avec le premier débat télévisé digne d’un véritable pugilat entre Donald Trump et Joe Biden. Dans une ambiance particulièrement électrique, le président sortant et l’ancien vice-président de Barack Obama qui ne se sont pas serrés la main au préalable pour cause de Covid-19, se sont laissé aller à des vagues successives d’injures durant face-à-face organisé à la Case Western Reserve University de l’université de Cleveland dans l’Ohio. Cette violence verbale a eu le don de faire perdre par moments à Chris Wallace, le modérateur de la chaîne Fox News, pourtant réputé pour ce genre de débat, la maîtrise de son plateau.
Dans un ton agressif, l’occupant actuel de la Maison Blanche ouvre la boîte de pandore en raillant le parcours académique de son adversaire. «Il n’y a rien d’intelligent en vous », « vous avez été le dernier de votre classe», a lancé Donald Trump. Il n’a non plus manqué de qualifier M. Biden de «marionnette de la gauche radicale ». Pour ce dernier, l’objectif visé par cette attaque frontale était de déstabiliser son vis-à-vis d’entrée de jeu. Comme il fallait bien s’attendre, Joe Biden ne se fera pas prier pour répliquer à la dimension l’assaut subi. Qualifiant le locataire du bureau Ovale de «clown», le candidat démocrate a laissé entendre que ce dernier était le «pire président» que les Etats-Unis aient connu. «Tout le monde sait que c’est un menteur», a balancé le candidat démocrate en pointant son adversaire du doigt. 
Au cours de ce débat, le président sortant n’a pas manqué de réitérer son refus de reconnaitre le verdict des urnes et de céder pacifiquement le pouvoir s’il venait à perdre. «Il va y avoir de la fraude comme vous n'en avez jamais vu. Il se peut qu'on ne connaisse pas le résultat pendant des mois car ces bulletins vont être partout. J'appelle mes supporters à aller voter et à bien surveiller ce qu'il se passe dans les bureaux de vote», a souligné Donald Trump. Des sondages réalisés auprès des Américains aussitôt après ce duel a permis de départager les deux candidats. Alors que celui effectué par CNC crédite Joe Biden de 60% et 28% pour Trump, le sondage CBS accorde pour sa part 48% au candidat démocrate et 41% à celui des républicains.  
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps