Mobilité urbaine: Soulagement pour les populations de Nyalla

Plusieurs km de routes secondaires et tertiaires rouvertes par la mairie facilitent désormais la circulation.

L’axe routier Nyalla-rail – château dans l’arrondissement de Douala III a toujours été réputé pour son engorgement quasi permanent. Une situation due à deux principaux facteurs : l’étroitesse de la chaussée d’une part et le désordre urbain matérialisé par l’occupation anarchique de ladite chaussée par les commerçants tout le long de l’axe routier d’autre part. Situation exacerbée par le développement de l’activité commerciale et les constructions anarchiques qui ont quasiment fermé la route secondaire parallèle et en terre suivant le même tracé.


Read also : Improving Child Literacy: Nascent Solutions Offers Over 100,000 Books To Three Regions

Depuis peu, Valentin Epoupa Bossambo, maire de la commune de Douala III, et ses collaborateurs se sont attaqués à ce dossier. Avec la collaboration des chefs de quartiers, les services techniques de la mairie dirigés par Charles Wangue, l’exécutif communal a procédé à la réouverture de ladite route secondaire. L’opération a été précédée par la démolition des constructions anarchiques par les propriétaires eux-mêmes. Les travaux ont consisté à l’élargissement, au reprofilage, au rechargement et au compactage de la chaussée. Dans la même veine, le maire a fait déguerpir les occupants du lieu-dit place publique au niveau de Nyalla rails. Ici, plus de 300 m² de terrain ont été récupérés et seront réaménagés plus tard.


Read also : 5e anniversaire du CHRACERH : l’hommage au couple présidentiel

Répondant à l’appel des populations et du médecin-chef du centre médical d’arrondissement (Cma) de Nyalla, l’exécutif communal a procédé au reprofilage de la route tertiaire Nyalla château jusqu’au cours d’eau Nkembe. Pour le Dr Siméon Njuimo, médecin-chef du Cma de Nyalla, l’action du maire apporte un véritable soulagement : « Avec la réouverture de cette route, le nombre de patients a fortement augmenté et nous avons urgemment besoin d’une dotation supplémentaire en lits d’hospitalisation.» Au total, près de 20 kilomètres de voies secondaires et tertiaires autour de la zone Nyalla château ont déjà été rouvertes. La route Nyalla – Nkambo II – Cplan a également été rechargée sur une distance de 5 kilomètres. Cette action va se poursuivre avec la route Nyalla quartier haoussa – PK 10 où les populations ont commencé elles-mêmes à démolir les constructions anarchiques.


Read also : Malades mentaux errants : Yaoundé s’organise

A en croire Valentin Epoupa Bossambo, la route Nyalla – Lycée de Japoma va également être réaménagée. Là aussi, les populations procèdent à la démolition de leurs constructions. Ce chantier sera exécuté par le génie militaire. Tous ces travaux ont pour finalité, la facilitation de la mobilité urbaine en général et le désengorgement de la route Nyalla rail jusqu’au marché en particulier.


Read also : Cyber Security/Cyber Criminality : African Experts Address Pros, Cons

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category