Nord : déjà 13 « amazones » dans les chefferies
Maroua : les lignes bougent