Le roman « La porteuse de sable » de Sophie Françoise Bapambe Yap Libock peut se révéler une thérapie au bonheur tant recherché.