Transparence dans les industries extratives: le processus de validation en bonne voie

 Le rapport du validateur relatif à ce processus était au centre de la 2e session annuelle du Comité de pilotage de l’instance tenu le 17 mai dernier à Yaoundé.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

Membre conforme à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (EITI), le Cameroun est depuis juillet 2017 en plein processus du renouvellement de cette conformité à travers un exercice appelé validation. Ledit exercice est marqué par l’élaboration d’un rapport d’évaluation de la mise en œuvre au Cameroun par les instances internationales de l’initiative qui est soumis par la suite au comité de pilotage.

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category