Politique

PCRN : stratégies de campagne

La Commission nationale de coordination des régionales a tenu une réunion dimanche dernier à Yaoundé.

L’affluence vécue au siège du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (Pcrn) hier, au quartier Nkolndongo à Yaoundé, contrastait avec celle des jours ordinaires. Il est plus de midi et des usagers défilent devant un membre du secrétariat permanent. « Ils sont venus s’acquitter de leurs cotisations annuelles et retirer leurs cartes de membres », renseigne-t-il. Interrogé sur les autres activités qui meublent la vie du parti en ce moment, il répond ne pouvoir en dire davantage. Ceci, au nom de l’organisation intérieure de la maison. « Il y a un chargé de la communication. C’est lui qui est habileté à parler aux médias », indique-t-il. 
Joint au téléphone, le chef du département de la communication, Armand Okol, fait savoir que la Commission nationale de coordination des régionales, organe chargé de toutes les activités et opérations relatives à la participation du Pcrn à ce scrutin, s’est réunie dimanche, entre 15 h et 19 h. L’ordre du jour avait une articulation essentielle : définir les stratégies de campagne appropriées, en vue d'une participation efficiente du parti aux prochaines élections régionales. D’après Armand Okol, « ces stratégies consistaient à cibler les circonscriptions électorales où le parti peut avoir des candidats et grappiller le maximum de voix. » Ces stratégies de campagne avaient également pour objectif de penser les possibilités de coalition avec les autres formations politiques. Une telle négociation est par exemple envisagée avec le Parti uni pour la Rénovation sociale (Purs) dans les circonscriptions du Wouri et du Nkam, indique-t-il. Des plans d’action ont aussi été élaborés en vue de la mobilisation des équipes sur le terrain, de la communication et de la composition des listes, entre autres. La preuve que ça bouge au Pcrn ! Les travaux étaient présidés par le coordonateur de cet organe, le Dr Serge Lombat, a précisé le patron de la communication.
Créée le 3 septembre 2020 par le président national, Cabral Libii, à la suite du décret présidentielle du 2 septembre 2020, lequel fixait le nombre et la catégorie de conseillers régionaux, la Commission nationale de coordination des régionales a plusieurs missions. Elle doit recevoir et dépouiller les dossiers des candidats, organiser les élections primaires uninominales dans les arrondissements et départements concernés. Elle doit également organiser et structurer les équipes locales et nationales de campagne. Tout comme elle assurera le monitoring des élections. Cet organe est supervisé par Boubakari Massardine.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps