« Nous comptons travailler avec toutes les mairies »

Pr Alice Delphine Tang, tête de liste PCRN dans le Nyong-et-Kellé.

Que proposez-vous aux potentiels électeurs ?


Read also : Bilingualism, Multiculturalism : Commission Outlines 2021 Action Plan

Avant le lancement officiel de la campagne, nous faisions déjà du porte-à-porte avec nos conseillers. A eux, on explique les enjeux dont s’accompagne la décentralisation. Nous leur présentons justement ses avantages sur les plans économique, social, culturel et même sportif. On leur dit donc que c’est maintenant que nos départements vont connaître de façon rapide et efficiente, le développement multiforme escompté. L’Etat ayant décidé de partager son pouvoir, les populations n’auront plus le droit de se plaindre, dès lors qu’elles sont le principal acteur de leur développement. Il ne faut surtout pas rater cette occasion, après les victoires engrangées pendant les élections municipales. Pour le développement du département du Nyong-et-Kellé et le bonheur des populations, nous allons travailler avec toutes les autres mairies, bien qu’elles ne soient pas acquises à la cause du PCRN.


Read also : Gestion des réfugiés et situation humanitaire : concertations au Minrex

Comment comptez-vous concrétiser vos ambitions ?


Read also : Administration – chefs traditionnels : le recadrage du Minat

Si je suis élue le 6 décembre prochain, je descendrai rapidement sur le terrain, pour répertorier les besoins prioritaires des populations. Ensuite, j’établirai un document dans lequel seront consignés tous ces projets. Une fois cette programmation faite, nous en ferons l’étude des possibilités pour les défendre au sein de l’assemblée délibérante, qu’est le conseil. Parce que je les connais mieux, je porte donc avec conviction, les doléances de mon département. En y arrivant, il ne faudrait pas se faire d’illusion sur les fonds qui peuvent ne pas être suffisants. Je compte mettre mon entregent au service de mon département, et partant du Cameroun pour développer la coopération décentralisée. Nous réfléchirons ensemble pour trouver des moyens d’une coopération internationale afin de rentabiliser nos richesses naturelles et autres atouts du département, indépendamment de ce que l’Etat pourra mettre à notre disposition. Car, eu regard de la charge, il peut ne pas toujours répondre aux attentes de toutes les collectivités territoriales décentralisées. En plus de ce travail de management, je continuerai d’éduquer les mentalités pour que tout le monde s’implique dans la réussite de ce vaste chantier.


Read also : Conseils régionaux : au travail

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category