Bertoua : fraternité d'armes pour les militaires

Le général de brigade Joseph Nouma a initié un repas de corps le 11 janvier dernier, à Bertoua afin de créer des moments de partage entre les forces de défense et de sécurité.

C'est dans une atmosphère conviviale que s'est déroulé le repas de corps offert, lundi dernier à Bertoua, par le général de brigade Joseph Nouma, commandant de la 12e Brigade d'infanterie motorisée (BRIM). 


Read also : Rétrospective 2020 : l’année de Paul Biya

Une cérémonie de partage et de cohésion, qui a réuni les forces de défense et de sécurité et les paramilitaires de la région de


Read also : Special 2020 : President Biya’s Achievements On Spotlight

l'Est autour de mets locaux. Ce repas de corps marque davantage la cohésion, camaraderies et la fraternité d'armes. « La sécurité des populations et des biens n'est pas l'affaire de la seule armée. Avec la collaboration de la police et des paramilitaires, nous assurons nos missions. Il est donc important que nous nous retrouvions de temps en temps pour passer des moments comme ceux-ci » a justifié le général Joseph Nouma.


Read also : Reconstruction de l’Extrême-Nord : le programme présidentiel en marche

La tradition de sabrer le champagne a bien été respectée pour faire honneur à la quarantaine d'officiers supérieurs, subalternes, mariniers, sous-officiers et militaires du rang promus à différents grades le 1er janvier 2021. Le commandant de la 12e BRIM a donc félicité les promus aux différents grades tout en encourageant les autres à persévérer dans l’effort pour le succès de toutes les entreprises des forces de défense et de sécurité de la région de l'Est. Ce repas de corps vient renforcer la cohésion, utile à la manifestation de la discipline, force principale des armées.


Read also : National Development Strategy : UN Is Finalising Cooperation Framework

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category