Nécrologie : Joseph Pokossy Doumbe est mort

L’homme politique, pharmacien de formation, s’est éteint au petit matin de ce 28 avril chez lui à Douala, à 88 ans.

« Un patriarche s’en est allé ». Propos d’un visiteur matinal hier, 28 avril 2021, au domicile de feu Joseph Dipita Pokossy Doumbe au quartier Kotto, plus précisément au lieu-dit Bangue, dans l’arrondissement de Douala V. Le maître de céans avait définitivement tiré sa révérence quelques heures plus tôt. De source familiale en effet, c’est aux alentours de 2h, ce mercredi, que Joseph Pokossy Doumbe a rendu l’âme.
La nouvelle du décès du Pca des Aéroports du Cameroun (Adc) a « réveillé » nombre d’habitants de la ville et même d’ailleurs, via la magie des réseaux sociaux. Par ces temps où les fake news côtoient les mauvaises nouvelles, la confirmation a vite suivi, et les « RIP » se sont succédé.
Toujours de source familiale, M. Pokossy Doumbe n’était pas spécialement souffrant. Tout au plus, il s’était « senti un peu fatigué » il y a quelques jours. Mais il continuait à travailler. A ce sujet, CT apprendra qu’en fin de semaine dernière par exemple, l’homme s’est attelé à la sélection de photos en vue de l’illustration de ses mémoires, qu’il était « en train d’écrire ». Pour ses proches donc, qui admettent certes qu’il avait des pépins physiques dus à son âge (Pokossy Doumbe, qui a vu le jour à Kaduna au Nigeria, aurait eu 89 ans le 21 août prochain), cette disparition est quelque peu « violente ». Parce que « rien ne présageait qu’il partirait si brusquement ».
Le Dr Joseph Pokossy Doumbe, pharmacien de profession (diplômé de la Faculté de Pharmacie de Paris en 1959), restera une grande figure de la vie sociopolitique du Cameroun, de par les fonctions et les postes qu’il a occupés. De retour dans son pays en 1960, il s’installe à son compte, ouvrant une pharmacie. En ces premières années d’indépendance, l’homme s’engage également en politique. Il sera, entre autres choses, conseiller municipal, député à l’Assemblée nationale fédérale, le tout entre 1962 et 1977.
On retiendra aussi de sa trajectoire son passage à la tête de la ville de Douala, lui qui sera délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de 1989 à 1996 – après avoir occupé le poste de 1er adjoint de 1987 à 1989. Membre du Comité central du Rdpc, Joseph Pokossy Doumbe aura arboré bien d’autres casquettes : président du syndicat des pharmaciens du Cameroun, président de l’Ordre national des pharmaciens du Cameroun, ou encore de l’Association pharmaceutique interafricaine, etc. Un homme à la vie bien remplie vient de prendre le chemin du repos.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category