Lutte contre le terrorisme : iI faut harmoniser les législations

C’est la principale recommandation des deux ateliers qui se sont achevés le 14 mai dernier à l’ENAM à Yaoundé,

Les deux séminaires de formation sur la lutte contre le terrorisme et la coopération judiciaire internationale organisés par l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), le Global Center on Coopération Security, avec l’appui de l’ambassade des Etats-Unis se sont achevés vendredi 14 mai der- nier à Yaoundé. Au cours de la cérémonie de clôture, le chef de la division administration générale, Vincent Mbita Obam, représentant du directeur général de l’Enam est revenu sur les principales recommandations. Lesquelles visaient globalement à mener une action commune efficace pour tordre le coup à cette criminalité transfrontalière.


Read also : FEICOM-Regional Councils Cooperation : Partnership Prospects Discussed

De la sorte, les 30 magistrats civils et militaires en service dans les tribunaux militaires et services centraux du ministère de la Justice et de la Défense, des officiers de police judiciaire, des travailleurs, participants aux travaux, ont formulé, au plan juridique et institutionnel, une dizaine de recommandations visant à améliorer l’accès à la justice et à lutter contre le terrorisme ». En plus du renforcement des garanties d’un procès équitable par l’édiction des incriminations précises et des peines proportionnelles aux actes incriminés, ils ont surtout insisté sur la capacitation continue des acteurs de la sous-région. Celle- ci facilitera une convergence d’actions judiciaires au sein de la Cemac et de la Ceeac. Ils ont également proposé l’élaboration d’un recueil de textes relatifs aux droits de l’Homme et à la coopération judiciaire internationale. Dans cette dynamique, les participants ont souhaité que soit institué un mandat d’arrêt sous-régional et un droit de poursuite du même niveau, ainsi qu’une vulgarisation des moyens et techniques de coopération informelles, concernant la phase de l’enquête, tout au moins. Et en la matière, les séminaristes ont par exemple, prôné le renforcement de la collaboration entre les forces opérationnelles et la chaîne judiciaire .


Read also : Suivi des projets de développement : la priorité des gouverneurs

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category