Convention nationale et 30e anniversaire de l’UDC : 1 000 militants en route pour Yaoundé

Ces inconditionnels de l’Union démocratique du Cameroun qui constituent la délégation de la région de l’Ouest seront dans la capitale politique dès ce jour.

Les réunions se multiplient à un rythme frénétique à Foumban, lieu de concentration d’une bonne partie de l’organisation du double évènement à l’Union démocratique du Cameroun (UDC). Le parti tient dès jeudi prochain à Yaoundé, sa 7e convention nationale couplée au 30e anniversaire de sa création. Les différentes commissions mises sur pied s’activent pour relever un défi majeur au niveau de la région de l’Ouest : assurer le déplacement et l’hébergement d’au moins 1000 militants pour 300 délégués. Ces participants, pour la plupart, viennent du département du Noun, fief du parti. Ici, l’UDC contrôle six communes sur neuf et occupe quatre sièges de députés à l’Assemblée nationale sur cinq. 
Selon Ahidjo Mongwat, Secrétaire national à la communication du parti et l’une des chevilles ouvrières de l’organisation, des modalités ont été définies pour assurer le transport des participants. « Au sein de la commission de transport, tout est mis en œuvre pour que les voyages se fassent en délégations. Chaque militant paie son transport et les prix sont négociés en aller-retour », précise-t-il. Pour ce qui est de l’hébergement, une autre commission est à pied d’œuvre pour réserver les hôtels et auberges situés non loin du palais des Congrès, site de l’évènement. « Cette autre commission négocie également les prix des chambres qui varient entre 4 000 F et 15 000 F, et affecte les délégations dans des hôtels réservés en fonction de leur taille », ajoute Ahidjo Mongwat. 
D’autres pans de l’organisation ne sont pas en reste. Sous la supervision du maire de Koutaba, Ibrahim Koutaptou, une commission sécurité et de police sanitaire est mise en place. Elle est constituée des adjoints aux maires et des représentants des « Shadow Council ». Dans cette mobilisation tous azimuts, l’on annonce plusieurs affiches artistiques et culturelles. Parlant de l’art, Alassa Mfouapon, conseiller municipal à la commune de Foumban et cordonnier, propose des chaussures entièrement couvertes de la tenue du parti. Pour lui, c’est une couche d’assurance dans la marche vers la réussite de la 7e convention nationale et du 30e anniversaire de l’UDC.   
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category