« Le chef a un rôle essentiel »

Jules Marcellin Ndjaga, administrateur civil principal hors-échelle, ancien gouverneur de région.


Quel est le rôle du chef traditionnel dans la promotion et le maintien au quotidien de la cohésion sociale ?
Il convient tout d'abord de rappeler que la chefferie traditionnelle est un maillon important dans le dispositif institutionnel de notre pays. Le chef traditionnel exerce un pouvoir permanent au sein de sa communauté. En tant que gardien des valeurs culturelles ancestrales, il incarne l'autorité morale, et même spirituelle dans certains cas, dans la communauté dont il a la charge. Il en découle que son rôle et sa contribution au quotidien, dans la promotion de la cohésion sociale sont essentiels. Bien plus, ce rôle est conforté et renforcé par le décret du 15 juillet 1977. Lequel fait du chef traditionnel, un auxiliaire de l'administration, avec des attributions précises en matière de maintien de l'ordre public, de préservation de la paix et de la cohésion sociale.

En cas de conflit communautaire ou intercommunautaire, que peut le chef traditionnel pour rétablir la paix, gage d'une cohabitation pacifique ?
En effet, les articles 19, 20 et 21 du décret ci-dessus évoqué stipulent que sous l'autorité du ministre de l'Administration territoriale, les chefs traditionnels assistent les autorités administratives dans leurs missions d'encadrement des populations. Ils constituent un trait d'union entre l'administration et les populations. A ce titre, ils veillent à l'exécution des directives des pouvoirs publics sur toute l'étendue de leur territoire de commandement. De même, ils constituent le couloir de transmission par excellence des préoccupations et doléances des populations vers les instances de décisions. Les prérogatives administratives conférées au chef traditionnel, en plus de celles dévolues par la tradition, font de lui le premier régulateur, le pacificateur de son unité de commandement. Il peut, conformément à la coutume, et lorsque la réglementation n'en dispose pas autrement, procéder en cas de conflit, à des conciliations et arbitrages entre ses administrés. Ce rôle de pacificateur peut s'é...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category