Inscription au Patrimoine immatériel de l’humanité : le Mvet Oyeng candidat pour 2022

Le ministère des Arts et de la Culture peaufine sa stratégie de campagne depuis le 22 novembre dernier à Yaoundé.

Le ministère des Arts et de la Culture (Minac) a enchaîné depuis le 22 novembre dernier à Yaoundé, les préparatifs à l’inscription du Mvet Oyeng sur la liste représentative du Patrimoine immatériel de l’humanité en 2022. Première halte : la sensibilisation des acteurs des régions du Centre et du Sud. A ce titre, le délégué régional des Arts et de la Culture pour le Centre, Flavienne Ambani et ses collaborateurs ont présenté les contours de cette initiative aux chefs traditionnels, gardiens de la tradition, aux joueurs et fabricants de Mvet. « Inscrire un élément du patrimoine local sur la liste représentative du Patrimoine immatériel de l’humanité est un privilège, un honneur. Une occasion inouïe de faire rayonner l’art et la culture de notre pays à l’international », a précisé le délégué régional des Arts et de la Culture pour le Centre.  
La rencontre du 22 novembre dernier au Centre culturel camerounais à Yaoundé a permis aux porteurs dudit projet d’échanger sur la convention de 2003, de présenter la nature, les enjeux et l’impact de l’inscription du Mvet sur l’économie culturelle locale. Par cet acte, les peuples Ekang de la Guinée équatoriale, du Gabon, du Congo et du Cameroun e...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category