Douala: Armée et population main dans la main

Les diversités de la cité économique se sont retrouvées à la Vallée de la Bessèkè le 20 mai 2019 pour célébrer l’unité nationale.

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, gouverneur de la région du Littoral a présidé la parade du 20 mai à la Vallée de Bessèkè devant une foule nombreuse.

La sobriété. C’est ce qui a caractérisé la partie militaire de la parade de la 47e édition de la fête de l’Unité nationale ce 20 mai 2019 à la Vallée de Besseke à Douala. Un défilé présidé dès 9h par Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, gouverneur de la région du Littoral. En effet, si les distinctions et récompenses diverses, qui ont vu plus de 250 personnes honorées, ont duré près d’une heure et demie, le défilé militaire, à pied comme motorisé, n’aura lui pris que trente minutes.

Mais trente minutes riches où les troupes menées comme l’année dernière par le colonel Laurent Amang ont donné un aperçu des moyens mis en place pour protéger l’intégrité du pays, mais surtout pour veiller sur la population et l’accompagner au quotidien.

La foule, venue en nombre, a ainsi pu admirer pour la partie à pied d’une durée de dix minutes, un premier carré exclusivement féminin de la gendarmerie, au pas impeccable, très applaudi. Ce genre de carré, on en a retrouvé dans plusieurs corps d’armée lors de la parade. Une partie où l’on a noté la grande innovation de ce défilé 2019 à la Bessèkè : le passage pour la première fois des éléments des Eaux et Forêts. Aux côtés des habitués comme l’administration pénitentiaire ou encore les Douanes.

Ensuite, place à la parade militaire motorisée avec l’atelier mobile du chantier naval de la marine nationale. Et au plus près des besoins de la population, les sapeurs-pompiers, un corps particulièrement sollicité à Douala avec les incendies notamment, les policiers à pied ou à moto pour plus d’interventions de proximité et surtout le Génie militaire, dont les engins et le personnel participent à la construction des infrastructures dans la ville.

Ils sont d’ailleurs à l’œuvre en ce moment au quartier Japoma à Douala 3e pour l’aménagement en voie de finalisation d’un axe de 3km. Un projet qui va faciliter la mobilité des riverains de ce côté. Le défilé civil est venu mettre un terme à cette 47e édition de la fête de l’unité nationale à Douala. En rappel, il y a eu feu d’artifices dimanche dernier à 20 au lieudit Pont Joss.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category