Adamou Youmo Koupit : en défenseur de l’éthique

Cet expert en finance et microfinance est parmi les quatre députés de l’Union démocratique du Cameroun à siéger à l’Assemblée nationale dès la semaine prochaine.

On serait dans l’armée qu’il aurait été présenté comme un officier général le plus ancien au grade le plus élevé de l’Union démocratique du Cameroun (UDC). Adamou Youmo Koupit, député élu de la circonscription du Noun-Centre, fait partie de la première génération de ce parti légalisé le 21 avril 1991. Puisqu’il prend sa carte de membre six mois après sa création. Normal que son investiture par le parti, puis son élection à l’issue du vote du 9 février dernier, soient perçues comme une consécration.  C’est donc un inconditionnel de l’UDC, fervent défenseur de l’éthique républicaine du Dr Adamou Ndam Njoya, qui siégera à l’Assemblée nationale dès mardi prochain. Mais, il y va « non pas dans l'intérêt d'un pouvoir ou d'une famille politique comme on l'a très souvent observé ». Adamou Koupit veut « faire que le parlement légifère et contrôle effectivement l'action du gouvernement, uniquement au nom et pour le compte du peuple souverain ».


Read also : Union des populations du Cameroun: Un congrès national en vue

Cet expert en finance et microfinance de 52 ans, titulaire d’une maîtrise en gestion, option finance, est membre du bureau politique de l’UDC depuis 2011. Il a d’ailleurs gravi tous les échelons au sein de cette formation politique. Parti de secrétaire général adjoint du comité d’Oyom-Abang, il est passé par le poste de secrétaire général du comité d’arrondissement de Yaoundé II. Il effectue son entrée au bureau exécutif national à l'issue de la Convention nationale de 1997. L’autre couloir où il excelle, c’est le développement communautaire. Cet originaire de Bangourain dans le Noun y expérimente les théories acquises au Centre international Golder Meir à Haifa en Israël. Il ne sera donc pas surprenant que sa verve et son énergie soient déployées à l’Assemblée nationale en faveur des agriculteurs, des acteurs du développement local ou pour la gestion des finances publiques Car « seules la défense et la promotion du bien-être de la nation que nous représentons guideront nos action afin que l'Assemblée nationale soit par tous les Camerounais et pour tous les Camerounais », souligne-t-il. 


Read also : North West: Peace-Building Prioritised

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category