Lutte contre la corruption : le dispositif national s’étoffe

Le 1er avril dernier, c’est un nouveau pas qui a été franchi par le Cameroun dans le cadre de la lutte contre la corruption avec la ratification par décret présidentiel de la Convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption. Adoptée le 1er juillet 2006 à Maputo au Mozambique et entrée en vigueur le 5 août 2006, le Cameroun vient donc de décider de rejoindre les pays africains dans le cadre de la lutte contre ce fléau qui prive les Etats de nombreuses ressources. Il convient de rappeler que c’est par le 14 décembre 2011 que le Cameroun a adopté et promulgué la loi y afférente. Pour comprendre l’implication de cette ratification, CT a approché le président de la Commission nationale anti-corruption (CONAC). Le révérend Dr Dieudonné Massi Gams indique par ailleurs les retombées de cette ratification dans les actions menées par les différentes structures de lutte contre la corruption qui travaille au Cameroun.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category