Politique

Océan : l’heure de vérité

Le président de la commission départementale, le ministre Louis Paul Motazé demande aux aventuriers de revenir sur leurs pas.

Mission difficile mais pas impossible pour le ministre Louis Paul Motazé, président de la commission départementale de réception et d’analyse des investitures des candidats du RDPC à l’élection des conseillers régionaux dans l’Océan. Plus de 100 candidatures dévoilées. Pourtant, le parti ne doit présenter que 20 candidats au poste de conseiller de département. Une première réunion s’est tenue mardi dans la ville de Kribi. Il était question pour le président de la commission départementale de rappeler aux uns et aux autres l’importance du conseil régional. Louis Paul Motazé n’a donc pas pris quatre chemins pour dire aux aventuriers de revenir sur leurs pas. « C’est vrai, il s’agit de candidatures individuelles. Mais, c’est très loin d’être un jeu. Nous voulons un conseil régional efficace pour s’occuper des problèmes de notre région », a-t-il déclaré. Ils sont venus de tous les coins du département, ces militants du RDPC, écouter les consignes du parti. Ils retiendront alors que leur mouvement politique a besoin d’hommes et de femmes compétents et engagés.
Le ministre Louis Paul Motazé a aussi saisi l’occasion pour expliquer, une fois de plus, ce qu’est la décentralisation. Dans ce langage simple, il a dit que c’est la prise en main par les populations elles-mêmes des opérations de développement dans leur localité. Pour une réussite sans erreur, le président de la commission départementale préconise l’union sacrée. « La victoire ne sera pas celle d’un clan, mais plutôt celle de notre parti : le RDPC », précise-t-il. Les membres de la commission départementale de réception et d’analyse des investitures des candidats du RDPC à l’élection des conseillers régionaux dans l’Océan sont au four et au moulin. Première équation : déterminer le nombre de délégués par arrondissement. Le département en compte neuf pour 20 places.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps