Gambo Azimi Aïssatou: la voix des jeunes

La candidate, âgée de 30 ans, compte jouer un rôle clé notamment pour l’autonomisation de l’Est en énergie électrique et la valorisation des femmes et des jeunes.

Gambo Azimi Aïssatou est l'illustration de ces femmes engagées très tôt  en politique. Aujourd'hui âgée de 30 ans, c'est en 2007 qu'elle prend sa carte de militante au sein de l'Union nationale pour démocratie et le progrès. Elle avait 17 ans. Contre vents et marées, elle fait son chemin, montrant le visage d'une femme engagée. Son histoire avec son parti est une affaire d'amour et de raison. Convaincue de ce que l'Undp est un parti de l'espoir, Gambo Azimi Aïssatou est investie par sa formation politique parmi les 21 délégués de département, pour le compte du Lom et Djérem


Read also : Rétrospective 2020 : l’année de Paul Biya

Son mari Bakirou, lui aussi militant de l'Undp, par ailleurs président du mouvement des jeunes de l'UNDP dans le département, l'encourage beaucoup. Cette dame sollicite donc les suffrages des électeurs des conseillers municipaux pour les régionales du 6 décembre prochain, sur la base d'un projet de société bien articulé. « Une fois élue, je compte, avec le reste des conseillers régionaux, défendre les intérêts du département du Lom et Djérem au niveau de la région. Nous allons sortir le département et partant la région de l'Est, des coupures électricité et la misère dans dans région de l'Est", affirme la candidate. Les intérêts des femmes et des jeunes seront aussi ses priorités. Aux côtés des équipes départementales de la campagne électorale, elle mène une campagne de proximité. Surtout, dans contexte où son parti n'a qu'une seule commune sur les 8 que compte le Lom et Djérem. Cela ne la décourage nullement pas. La victoire est possible, croit-elle.


Read also : Special 2020 : President Biya’s Achievements On Spotlight

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category