Yaoundé : sous le signe de la piété

Samedi dernier au Palais des sports, les fidèles de la Mosquée centrale de Yaoundé Briqueterie-ouest ont été invités à jouer leur partition pour porter le pays au plus haut.

Samedi, des fidèles musulmans se sont rués par centaines à l’esplanade du Palais des sports de Yaoundé. Pour la célébration de la fête du Sacrifice, ils ont honoré le rendez-vous conduit par l’imam de la Mosquée centrale de Yaoundé Briqueterie-ouest, Cheikh Moustapha Nouredine Nsangou Sine. Pendant 30 minutes, de 8h53 à 9h03, les fidèles rassemblés à cette esplanade, ont reçu le message de l’imam pour cette année. Il porte principalement sur la piété qui est essentielle pour le croyant. « La question qui doit tarauder l’esprit de tout homme doué d’intelligence est celle de savoir comment être régulier et constant dans les bonnes œuvres, sachant que la mort peut arriver à tout moment », a indiqué l’imam dans son sermon. Entre autres éléments de réponse : le pèlerinage, mais surtout le fait de se doter des provisions essentielles pour le voyage sur Terre. La meilleure d’entre elles est la piété selon l’imam.
En effet, Cheikh Moustapha Nouredine Nsangou Sine considère cette qualité comme l’une des plus essentielles pour le croyant qui souhaite accomplir son devoir sur Terre. « Armés de piété, nous pourrons relever tous les défis qui nous interpellent, aplanir tous les obstacles qui se dressent devant nous et aspirer à une meilleure vie ici-bas et dans l’au-delà », a-t-il martelé. Pour cela, il a encouragé les fidèles à avoir la force et le courage de « propulser [le Cameroun] vers les sommets de l’émergence en l’extirpant du bourbier de la corruption, du tribalisme, du népotisme et de l...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category